"LE REGARD INVERSE" : Un projet participatif pour la la sensibilisation autour de la migration irrégulière par la culture et la création artistique

 

Le projet "Le regard inversé" s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation autour de la migration irrégulière par la culture et la création artistique en partenariat avec des associations territoriales et des artistes engagés dans la promotion de la culture, des arts et de la citoyenneté.

Le cœur participatif du projet consiste à mettre les jeunes au centre de la construction d’une campagne de sensibilisation qui au terme du projet donnera lieu à un clip vidéo-radio produit avec la collaboration d’une télévision web, diffusé sur les réseaux sociaux et projeté dans cinq maisons de jeunes du Grand Tunis.

Notre association à travers son approche de recherche-action désire ainsi donner lieu à un moment de discussion, de pensée et de création en mettant les jeunes au centre de la construction de la vision de soi dans la société tunisienne actuelle et dans le maillage de la nouvelle société civile.

Nos partenaires engagés dans le projet pourront ainsi adopter cette démarche méthodologique qui a démontré son efficacité pour d’autres parcours citoyens.

La conjugaison des compétences internes des associations appelées dans le projet en termes de : communication, pédagogie, création artistique (Slam et expression théâtrale), psychologie et production médiatique, sont un atout essentiel pour la construction de produits utilisables dans l’immédiat et dans une vision à moyen et long terme.

Les conditions des migrants tunisiens sont aussi au cœur des activités de nos projets tels que les bénéficiaires de nos projets de formation qui incluent les immigrés de retour en Tunisie, les familles des disparus de 2011 sont aussi attributaires des actions de soutien psychologique conduit en partenariat avec l’association « psychologues citoyens ». De plus l’association PONTES Tunisie nait d’une collaboration directe avec l’association PONTES des tunisiens en Italie avec qui nous nous activons autour de l’établissement de processus de co-développement.

D'autre part, notre association PONTES Tunisie s’active depuis sa création dans une dimension fortement transnationale. En effet, les conférences et les publications que nous produisons considèrent la migration comme un phénomène central de nos études -pour en citer les plus récentes- la conférence débat «Que peut l’Etat pour l’émigrant tunisien?» du 7 février 2015, la table ronde « Sortir de la “communauté” pour construire le commun : Réflexions sur la citoyenneté transnationale » du 27 mars 2015.


 

 

Production artistique: textes et vidéos

Le projet s’est déroulé sur 8 semaines ou les élèves sont passés par les différentes étapes de la création musicale et audio-visuelle à savoir d’abord le brainstorming, les ateliers d’écriture, d’expression corporelle, de musique. Plusieurs sessions d’enregistrement, de tournage et de mixage final ont été nécessaire et auquel les « élèves » ont pris part, ont été nécessaire afin d’aboutir au résultat final.
Sur la trentaine de participants qui ont démarrés le projet 6 ont pu mener le projet jusqu’à son terme.


Avec la participation de  YOUSSEF DHAMIRI - FADHEL NEFZI - BELHASSEN ARFAOUI - FARES MANAI - SEIFEDDINE CHOUK - et BADISS RIAHI

La production du clip vidéo a bénéficié du parrainage de Fadhel Jaibi, de l’assistance technique de Rochdi Belgacem et du constant soutien de Faiza Majeri actuelle présidente de PONTES Tunisie et grande figure de la radio tunisienne.


Ils ont étés encadrés par l'équipe suivante:

Textes : ANIS CHOUCHÈNE

Musique SABER CHTOUROU et SAIF BEN ABDERRAZAK

Son : MONDHER DIMASSI

Expression corporelle : SAIDA CHELLI

Chargés de production SANA HAFSA MEZAIB  SABER CHTOUROU INSAF DHIB FAIZA MAJERI ABDERRAZAK KHADHRAOUI

Réalisation : SABER CHTOUROU

 

 

 

 


 

 

 

 

PONTES développe d'une part et d'autre de la mer méditerranée un ensemble d'activités intégrées pour le co-développement et le renforcement de la société civile tunisienne, en Tunisie et en Italie